Source : L' Arabie et les îles , par Harold Ingrams avec avant-propos de Sir Bernard Reilly (gouverneur d'Aden) imprimé par Wyman & Sons Ltd. Londres 1942

« J'étais content de voir les îles Comorros, car elles étaient extrêmement belles, mais très différentes des îles coralliennes de Zanzibar et de Pemba ; ils sont non seulement beaucoup plus petits mais montagneux et volcaniques. Ces différences physiques mises à part, leur civilisation est une extension des cultures swahili et arabe. Ils doivent leur nom, dit-on, aux Qamr ou Montagnes de la Lune du pays de Mahra (Oman/Yémen), et ont été colonisés par des Juifs à l'époque de Salomon , mais plus tard ils ont été gouvernés par les Perses qui ont fondé les états de l'empire Zenj"

Image
(Photo ci-dessus : Femmes comoriennes à Maroni)

Il est devenu évident pour Melek Media House que les origines des insulaires dans les archipels de Zanzibar, des Comores, des Seychelles, de la Réunion et de Maurice ne sont pas toujours liées à la traite négrière. Il y a des gens qui habitaient Zanzibar avant l'arrivée des Perses ou des Arabes, et ce n'étaient pas des peuples bantous. Jusqu'à présent, personne ne peut expliquer leurs origines, mais des sources anciennes (romaines/grecques) les ont décrites comme étant un type africain brun/rouge avec des liens avec l'Égypte. MMH suggère qu'ils étaient/sont des Kushites afro-sémétiques, des Israélites hébreux, qui ont leurs origines à Jérusalem et non dans les régions bantoues de l'intérieur de l'Afrique de l'Est (Congo, etc.). l'identité a été perdue dans l'arabisation et l'islamisation du peuple par les peuples perse et arabe. Zanzibar est l'un des pays les plus colonisés de l'histoire, étant contrôlé respectivement par des gouvernements étrangers perses, arabes, portugais, britanniques et allemands. Il y a beaucoup de couches à décortiquer pour trouver l'identité hébraïque des insulaires d'origine. Plus à venir sur ce sujet que Jah fournit. Shalom Rastafari !