L’image contient peut-être : 1 personne, assis et intérieur

noire Africain / poète, Écrivain, auteur décorateur et fonctionnaire kényan 
l'Homme qui a transformé sa maison en musée, Les intérieurs sont couverts de sculptures en bois complexes aux influences islamiques, africaines et anglaises et entièrement réalisées à la main par l'ancien propriétaire du bâtiment - l'écrivain et fonctionnaire Khadambi Asalache.

Né au Kenya, fils d'un chef, Asalache a étudié l'architecture à Nairobi et l'art à Rome, à Genève et à Vienne.

Il a produit de la poésie et des romans et, après un passage chez BBC Africa, a décroché un emploi au Trésor à Londres. En 1981, il a déménagé dans une maison délabrée située au 575, rue Wandsworth.

UN JOYAU CACHE
Confronté à une tache humide qui résistait au traitement, il a plutôt choisi de le recouvrir, en réalisant la première de ses sculptures en bois. Vingt ans plus tard, il était toujours au travail.

Découvrez les riches intérieurs sculptés à la main et unique.

La maison vient de devenir le plus récent musée de Londres, géré par l'association de protection de la nature, le National Trust.

la maison représente vraiment le pouvoir de l'activité humaine et de ce qui peut être créé avec du temps, du dévouement et de l'amour",

Asalache est décédé en 2006. Il a laissé sa maison au National Trust mais n'a laissé aucune explication sur ses motivations en tant qu'artiste. On y trouve une collection de poteries anglaises, des souvenirs de voyages plus proches de la maison, du théâtre.

Dans la maison se trouvent des souvenirs des voyages à l'étranger d'Asalache .

L’image contient peut-être : 1 personne, assis et intérieur
L’image contient peut-être : intérieur
L’image contient peut-être : plein air et intérieur
Aucune description de photo disponible.
L’image contient peut-être : intérieur
+