Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
MOZAMBIQUE vs COMORES
Les femmes de la tribu MAKUA et autres en Mozambique portent traditionnellement un masque blanc sur leurs visages, appelé "MUSSIRO" ou "N'SIRO"
La crème est extraite de la plante "Olax Dissitiflora" à l'aide d'une pierre et d'un peu d'eau : Les grands-parents l'utilisaient d'abord pour montrer qu'une fille était "VIERGE".
Selon la tradition orale du Mozambique, les masques mussiro étaient porteurs de messages implicites sur la situation maritale des femmes.
La province de Nampula et Angoche, est traditionnellement connue comme le pays des “muthiana orera”, ou tout simplement, des belles dames. Les femmes de cette partie du pays ont une technique qui leur est propre : elles traitent la peau dès l'âge tendre, en recourant à une espèce forestière recherchée, appelée mussiro, une plante qui d'après la loi doit être protégée et multipliée, et plus généralement utilisée par les communautés pour soigner diverses maladies autant qu'à fins décoratives.
De nos jours, cette pâte est devenue commune et “libéralisée” pour toutes les femmes, du nord au sud du pays, et peut être utilisée non seulement par les femmes Makwa ou Makonde, mais aussi par les Manhungue, Machuabo, Maronga, Machope, Matswa, etc. C'est désormais considéré comme un produit de beauté utilisé par toutes les femmes particulièrement intéressées par la beauté africaine.