Tradition du Peuple "NUBIS" ou "NUBIENS" vivant en Ouganda et nord Kenya. Ce sont toutes des tribus soudanaises historiquement orientales.
l'Ouganda a accueilli un groupe ethnique de personnes connues sous le nom de Nubiens , originaires des "montagnes Nuba" au Soudan.
Un mariage dans un cadre nubien est appelé le «Nikah» (nouer le nœud) et il est célébré dans une mosquée ou chez la fille où il est présidé par un cheikh (aîné). Tout commence avec un garçon et une fille qui acceptent de se marier.
Les Nubiens sont sans doute la seule tribu en Ouganda et Kenya (kibéra), dont tous ses membres appartiennent à la religion islamique. En effet, leurs traditions sont plus ou moins conformes aux enseignements islamiques.
Particularité: Bien que tous les Nubiens soient musulmans, la première mariée a la possibilité d'exiger que le marié ne prenne jamais une autre femme.
Avant le Nikah à la mosquée, le marié a la chance de parler à la mariée. Cette session est connue sous le nom de Mahare (cadeau de mariée) et le marié est censé demander à la mariée ce qu'elle aimerait qu'il lui donne. Elle peut demander des articles tels que des voitures, des maisons ou opter pour rien d'autre que l'amour. L'essence de cette cérémonie est d'amener le couple à s'engager dans le mariage.
PETIT RAPPEL HISTORIQUE:
L'histoire de la civilisation nubienne passe par l'étude des déplacements volontaires ou obligatoires des ethnies, des sites occupés et des systèmes d'intégration qui ont permis à ces hommes de ne jamais disparaître, bien au contraire, mais de s'identifier en tant que minorité majoritaire dans chaque société.
La civilisation nubienne fut pendant très longtemps intégrée à la civilisation égyptienne.
Le phénomène migratoire fait donc partie intégrante de la culture nubienne et est considéré comme une étape dans la vie de tous les jours. Tout Nubien possède au sein de sa famille, de sa communauté, un ancêtre émigré, un ancien d'avant le barrage ou un proche travaillant dans une quelconque capitale du monde....
Étymologiquement, le mot Nubie apparut au Moyen Âge et semble être issu de "Nobade", peuple tribal qui envahit le royaume de Koush.
Les Soudanais étaient à l'origine "Les Noirs", le mot étant utilisé par les Arabes. Le Soudan actuel englobe le Sud de la Nubie antique.
Enfin, certains écrivains, prenant référence des textes hiéroglyphiques, affirmèrent que cette contrée tira son nom du métal, "aussi abondant que la poussière des chemins" : Noub (en égyptien nwb : or). L'or "le feu solidifié" ou "la chair des Dieux", conféra à cette région une aura magique et énigmatique.
L'Égypte éternelle, c'est eux : les Nubiens ! Ils accomplissent les mêmes tâches dans un décor qui n'a pas changé: L'Égypte fut longtemps "le grenier de Rome", mais la Nubie, n'est-elle pas aujourd'hui le réservoir de l'Égypte ?
L'islamisation de la Nubie : pendant presque sept siècles, les royaumes de Makouria et d'Aloa s'opposent à l'expansion de l'Islam. En 640, les Arabes envahissent l'Égypte. Une convention est signée entre les Musulmans et les Nubiens : le "baqt". A l'origine, ce traité consituait en un échange annuel d'esclaves nubiens contre blé, orge, chevaux...fournis par les Arabes égyptiens.
En 1173, la cité d'Ibrim est investie par le Cheik Chams el Daulah, qui transforme l'église en mosquée. La Nubie est finalement convertie mais quelques communautés chrétiennes subsistent en Haute Nubie.
Les Nubiens un peuple longtemps en exil et discretion